Coups de Coudre

de Sabrina

Image Slider


Cette fois-ci c'est le patron dont je suis tombée amoureuse. J'aime beaucoup les robes "puzzle" et je trouve qu'elle sont bien coupées. Pour le tissu, j'ai trouvé ce coton assez épais mais bien élastique, ce qui rend la robe très confortable. Je n'étais pas sûre quant au choix de la couleur, mais en fin de compte je ne regrette pas du tout !
  
MODELE : Burda 04/2016, modèle 119A

TISSU : Coton élastique, Nähwerk BHS Textil GmbH, Osnabrück
            
TECHNIQUE : Cette robe est constituée des coutures toutes en courbe et plein d’élan.







Burda 04/2016, modèle 119A


LE PETIT MOINS : Il n'y en a pas !

LE PETIT PLUS : Confortable, facile à mettre, pour le travail comme pour les sorties, avec des chaussures plates ou des talons... fin bref, je la kiffe ;o) 

NOTE FINALE :

Je suis tombée amoureuse du modèle dès que je l'ai vu dans le magazine, deux jours après j'ai trouvé ce magnifique tissu. Coudre cette robe était un vrai plaisir, juste dommage que je ne l'ai pas encore portée. Mais je ne perds pas l'espoir, il commence à faire beau et chaud là, si si !

MODELE : Burda 06/2016, modèle 115

TISSU : tissu italien, coton (avec 3% élasthane), TextilEck, Offenburg
            
TECHNIQUE : En haut, la robe met les épaules et le décolleté en scène, en bas, la jupe tulipe laisse de la place pour le ventre, les hanches et les cuisses.







 
Burda 06/2016, modèle 115


LE PETIT MOINS : Cette coupe, je la trouve très jolie chez les autres, un peu moins chez moi. On dirait que je cache quelque chose en dessous. ... Et puis j'adore le tissu, mais il faudrait être un peu plus bronzé. Mais bon, peut-être l'été prochain ?

LE PETIT PLUS : Dans l'ensemble je la trouve très belle cette petite robe, c'est une robe "princesse".

NOTE FINALE : Je lui donne la note suivante


En février, on q enfin rendu visite à des amis à Clerment-Ferrand. C’est dans une des nombreuses petites boutiques qui font le plaisir des touristes comme des habitants que j'ai trouvé ce joli tissu en coton bleu marine qui est de fabrication française. Comme le tissu et la coupe sont assez sobre, j'ai opté pour des boutons plutôt voyant, j'avais envie qu'ils donnent une note "bijoux" à la veste.
Le jersey que j'ai utilisé pour le haut, ça fait des mois que je l'ai dans et comme j'ai décidé de ne plus acheter des tissus avant d’avoir vider au moins la moitié de mon stock, c'était à son tour.

MODELE : manteau: Burda 03/2015, modèle 106
                   haut : Burda 10/2014, modèle 103

TISSU : veste : Aniline
             boutons : la droguerie
             haut : ma petite mercerie  

TECHNIQUE : Un manteau est parfait pour de longues balades ou sorties. La coupe du manteau longiligne est élégante comme un blazer, ses détails raffinés, col montant, fermeture asymétrique, permettent de l'associer avec brio à du denim. Je l'ai raccourci pour en faire une veste longue. 
Le t-shirt à manches oversized est facile à réaliser avec son encolure bénitier. 







Burda 03/2015, modèle 106
 



Burda 10/2014, modèle 103


LE PETIT MOINS : Le manteau, j'ai du le faire en 38 car là, tout ce que je peux mettre n dessous est un pull très fin... les manches sont assez serrés. Pour le haut, il est un peu trop long.

LE PETIT PLUS : Le manteau se met facilement avec ma garde-robe, je l'aime beaucoup. Et je nne regrette pas d'avoir choisi ces jolis boutons.
Le haut c'est pareil : hop avec un jean ou un pantalon en tissu, et c'est parti !

NOTE FINALE : pour tous les deux se sortent avec un


Je vous ai déjà dit que je travaille pour une boite géniale ???

En décembre, notre chef nous a invité à la fête de Noël, cette fois-ci à Berlin.
Pour la soirée, un grand diner a été prévu, suivi d’une soirée Casino et pour terminer, on avait un DJ et la piste de danse que pour nous !
Ma collègue en charge de l’organisation de la soirée était très claire sur le dress code : Black Tie Optional. 

En gros, il fallait être très chic. A faute de temps et d’idées, j’ai pensé à ce tissu qui traînait au fond d’une boite à tissus depuis des années : un tissu transparent avec des motifs fantaisies. Je n’ai jamais eu l’occasion de l’utiliser, jusqu’à maintenant.

Pour le patron, je voulais quelque chose de très sobre et simple, je trouve que le tissu est assez extravagant comme ca. C’est pourquoi j’ai opté pour le même patron de la robe que je vous ai présentée la dernière fois, la robe corporate. Et bien évidement il fallait une doublure comme le tissu est transparent. Une doublure couleur chaire me semblait être un choix logique.

Pour la réalisation j’ai posé la doublure sur le tissu et j’ai travaillé comme si c’était un seul tissu. Pour éviter que les tissus glissent je les ai fixés avec du fil à bâtir.

MODELE : Burda 11/2015, modèle 114

TISSU : je ne me souviens plus où je l'ai acheté

TECHNIQUES : Cette robe étroite utilise des pinces sur la poitrine comme dans le dos et dessine parfaitement la silhouette. Elle ferme grâce à une fermeture-éclair dans la couture latéral gauche. Le zipper sur l'épaule gauche met en avant le col.

Voici le résultat :








Burda 11/2015, modèle 114

LE PETIT MOINS : Le tissu n’est pas élastique, donc j’ai fait un peu moins la folle sur la piste de danse ;o)

LE PETIT PLUS : J'étais très à l’aise dans ma robe, tout reste en place, j’étais bien habillée et parfaitement dans le sujet de la soirée Casino . Mes collègues m’ont fait beaucoup de compliments pour cette création, et çaça fait toujours plaisir !

NOTE FINALE :

Les "vacances" de ski (pour moi le snowboard) ou plutôt le sport d'hiver, c'est quand même plus approprié, ça dépayse, ça détend, ça nous fait oublier le travail, et ça nous fait manger des tartiflettes, des raclettes, des burgers et bien d'autres cochonneries...

Pour vérifier l'ampleur de ma gourmandise, j'ai enfilé cette robe que j'ai cousu en décembre 2015, et ouf, la fermeture à glissière ferme sans problèmes :o)

Et pourquoi est-elle corporate cette robe ? Parce que la couleur de la société pour laquelle j'adore travailler est orange !

MODELE : Burda 11/2015, modèle 114

TISSU : laine bleu foncé, Karstadt, Münich

TECHNIQUES : Cette robe étroite utilise des pinces sur la poitrine comme dans le dos et dessine parfaitement la silhouette. Elle ferme grâce à une fermeture-éclair dans la couture latéral gauche. Le zipper sur l'épaule gauche met en avant le col.


 







Burda 11/2015, modèle 114

LE PETIT MOINS : J'aurais dû prendre un tissu élastique, je suis un peu à l'étroit. Un dîner dans cette robe ? Jamais !

LE PETIT PLUS : J'adore la fermeture-éclair sur l'épaule, elle permet de jouer avec le caractère que l'on veut donner à la robe. Vous allez voir avec les autres modèles que j'ai réalisé.

NOTE FINALE :